Le congé parental : mode d’emploi


Vous trouvez le congé maternité trop court et souhaitez interrompre votre activité professionnelle pour élever vos enfants ? Il existe une solution adaptée à vos besoins : le congé parental. Le Crédit Agricole Normandie vous explique tout ce qu’il faut savoir pour que vous puissiez faire un choix éclairé pour l’avenir de votre famille !

Le congé parental : qui peut en bénéficier ?

C’est simple : vous pouvez en bénéficier si vous justifiez d’un an d’ancienneté dans l’entreprise. D’ailleurs, il faut savoir que votre employeur ne peut pas s’y opposer : il est dans l’obligation légale d’accéder à votre demande. Et à la fin de votre congé parental, vous retrouverez le même poste qu’avant votre congé maternité ou tout du moins, un poste similaire. Quelle que soit la configuration de votre famille, il s’agit d’un congé d’un an qui est renouvelable 2 fois jusqu’au 3eme anniversaire de votre enfant. Bien évidemment, la mère comme le père peuvent profiter de cette interruption de carrière.

Congé parental total ou partiel : à vous de choisir !

Vous n’êtes pas dans l’obligation de vous arrêter totalement : vous pouvez choisir le congé parental partiel qui vous permettra de vous occuper de vos enfants tout en continuant à travailler. Mais attention : la durée du temps de travail par semaine doit être au moins égale à 16h.

Mode d'emploi du congé parental et fonctionnement

Comment le congé parental est-il rémunéré ?

Pendant le congé parental, il n’y a pas de rémunération. Par contre, il est possible d’obtenir une allocation de la CAF. Attention, pour un premier enfant, cette aide financière n’est versée que pendant une durée de 6 mois. Pour y avoir droit, il existe tout de même certaines conditions. En effet, pour prétendre à cette aide qui s’appelle la PreParE, il faut justifier de 8 trimestres de cotisations vieillesse dans les deux années précédant la naissance d’un premier enfant (4 années pour un second enfant et 5 années pour le troisième et les suivants).

Si vous cessez totalement votre activité, vous pourrez ainsi percevoir une allocation de 390,52 euros par mois.

Comment avertir son employeur dans les règles ?

Deux cas de figure :

  • Vous voulez que votre congé parental débute tout de suite après votre congé maternité ? Informez votre employeur par lettre recommandée avec avis de réception un mois avant la fin de votre congé maternité !
  • Votre congé parental ne va pas débuter tout de suite après la fin de votre congé maternité ? Dans ce cas, vous devez informer votre patron 2 mois avant le début souhaité du congé parental.