La déclaration de grossesse : mode d’emploi !


A peine la grossesse confirmée, vous allez devoir commencer à vous acquitter de certaines démarches administratives. C’est par exemple le cas de la déclaration de grossesse ! Rassurez-vous : celle-ci ne comporte que des avantages, car c’est elle qui va vous permettre de bénéficier d’une meilleure prise en charge par la Sécurité Sociale et de nouveaux droits au travail.

La déclaration de grossesse auprès de la CPAM

Celle-ci doit être effectuée pendant les 14 premières semaines de la grossesse. En général, vous devrez l’envoyer à la CPAM après votre premier examen prénatal. En effet, c’est lors de ce rendez-vous que votre médecin va attester de votre grossesse. Il vous remettra un formulaire qui s’intitule “Premier rendez-vous prénatal” et qui se compose de 3 volets :

Très rapidement, vous recevrez un carnet de santé maternité. Vous y trouverez toutes les feuilles détachables à envoyer à la CPAM pendant votre grossesse.

La déclaration de grossesse auprès de l’employeur

La déclaration de la grossesse auprès de l’employeur peut être crainte par certaines femmes enceintes. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, nous vous conseillons tout de même de prévenir votre employeur au plus tôt pour bénéficier d’une meilleure protection, notamment contre le licenciement. Vous pourrez aussi plus facilement faire aménager vos horaires et vous rendre aux examens médicaux obligatoires. La CAF fournit un guide à ce sujet : https://www.caf.fr/vies-de-famille/futur-parent/grossesse/grossesse-quand-informer-son-employeur.

Pour déclarer votre grossesse auprès de votre employeur, rien de plus simple ! Avertissez-le à l’aide d’une lettre recommandée avec avis de réception ou contre un récépissé. Votre certificat médical attestera de votre état de grossesse ainsi que de votre date présumée d’accouchement, essentielle pour déterminer vos dates de congé maternité.

Découvrez ce qu'il faut savoir sur la déclaration de grossesse à son employeur

La déclaration de grossesse en résumé

Pour résumer, la déclaration de grossesse doit se faire auprès de la CPAM et de votre employeur. Éventuellement de la CAF si vous pouvez prétendre à certaines allocations.

Du côté de la CPAM, la déclaration permettra une meilleure prise en charge de votre grossesse. Sans elle, vous ne pourrez pas vous faire rembourser vos examens obligatoires et vos cours de préparation à l’accouchement.

Du côté de l’employeur, la déclaration vous permet de bénéficier de nouveaux droits. La grossesse est une période délicate : vous pourrez réduire vos horaires, demander à faire du télétravail, éviter le travail trop physique, mais aussi vous rendre à vos examens obligatoires pendant les heures de bureau. Vous serez bien évidemment protégée contre le licenciement pendant toute votre grossesse et jusqu’à votre retour de congé maternité.