Mariage : comment financer son union ?


Vous projetez de vous marier au printemps 2019 ? Vous commencez à peine à planifier votre mariage ?

Vous n’arrivez pas encore à vous rendre compte du coût que cela représente. Pourrez-vous financer le mariage de vos rêves vous-même ou allez-vous devoir contracter un prêt ou demander une aide financière à vos proches ?

Nous vous proposons de faire le point sur le financement de votre mariage :

  • Quel est le coût moyen d’une union en France ?
  • Comment financer votre mariage sans vous ruiner ?
  • Et qu’en est-il du voyage de noce ?

Toutes les réponses à vos questions dans notre dossier dédié au financement du plus beau jour de votre vie.

Quel est le coût d’un mariage ?

En moyenne, en France, le budget d’un mariage est de 13 000 euros. Cependant, il ne s’agit que d’une moyenne : certains dépenseront beaucoup moins et d’autres beaucoup plus.

C’est pourquoi, il est difficile d’énoncer le coût d’un mariage. En effet, toutes les unions sont différentes. Certaines personnes souhaitent un petit mariage intime, alors que d’autres imaginent depuis toujours un mariage en grande pompe, digne des plus grands contes de fées.

En réalité, le coût du plus beau jour de votre vie peut varier en fonction de plusieurs critères :

  • Votre niveau de vie
  • Le nombre d’invités
  • La ville où le mariage est organisé
  • L’organisation du mariage par un wedding planner

Quels sont les principaux pôles de dépense ?

Avant d’établir le budget de son mariage, il est important de définir les principaux pôles de dépense :

  • La tenue des mariés : robe de mariée, costume, mais également chaussures, coiffure et maquillage. La tenue des demoiselles d’honneur et des témoins peut également entrer dans ce pôle de dépense.
  • Les alliances
  • La papeterie : faire-parts, menus, marque-places…
  • La décoration : nappes, serviettes de table, décoration florale, ballons….
  • Le photographe : celui-ci peut uniquement vous suivre lors de la cérémonie, mais il peut également couvrir la réception. Il est tout à fait possible de faire appel à un professionnel de la vidéo pour se charger du film de votre mariage.
  • La location de la salle de réception : salle des fêtes, château… à vous de choisir le lieu qui vous correspond le mieux.
  • Le traiteur : pour le vin d’honneur et la réception (buffet, repas servi à l’assiette, pièce montée…)
  • L’animation de la soirée : DJ, groupe de musique, magicien, humoriste…
  • Les cadeaux pour les invités : des petits ballotins de dragées, une jolie photo des mariés…
  • En option : le wedding planner, la baby sitter pour les enfants….

Définir le budget de son mariage

Il est essentiel que vous preniez le temps de définir un budget prévisionnel pour votre mariage. Ainsi, vous éviterez les mauvaises surprises. En effet, si vous achetez au fur et à mesure, vous risquez rapidement de dépasser votre capacité financière. Alors que si vous avez un budget à ne pas dépasser, vous ne devriez pas faire de folies inconsidérées.

Il faut tout de même avoir à l’esprit, qu’en moyenne, les mariés dépassent de 15% leur budget prévisionnel. Pensez-y lorsque vous établissez votre budget.

Pour établir le budget du plus beau jour de votre vie, il est nécessaire, dans un premier temps, de réfléchir à ce que vous souhaitez pour votre mariage. Une fois que votre projet sera mieux cadré, vous pourrez définir un montant à ne pas dépasser pour chaque pôle de dépense. Si à la fin, vous vous rendez compte que le budget est trop élevé, vous pourrez toujours faire des compromis.

Comment faire des économies pour organiser le plus beau jour de sa vie sans se ruiner ?

Vous venez d’établir votre budget et vous trouvez le montant trop élevé ? Vous ne pensez pas pouvoir financer votre mariage dans de telles conditions ? Rassurez-vous, il est toujours possible de faire des compromis afin de limiter les dépenses. Voici quelques exemples :

  • Vous voulez une jolie décoration de mariage, mais ce n’est pas le pôle de dépense le plus important pour vous ? Dans ce cas, vous pouvez réduire le budget de la décoration en misant sur le minimalisme ou en réalisant vous-même quelques pièces décoratives.
  • La location d’un château est hors budget ? Il est possible de trouver de très jolies salles de réception à louer dans un budget plus abordable.
  • Vous tenez à une robe de grand couturier et à une salle de réception luxueuse pour votre mariage ? Dans ce cas, plutôt que d’inviter une centaine de personnes, vous pouvez limiter les invitations : un mariage de luxe avec 50 invités vous reviendra forcément moins cher.
  • Faire appel à un wedding planner fait également monter la note… Si votre budget est serré, organisez votre mariage de A à Z sans l’aide d’un professionnel.

Rassurez-vous : même avec quelques compromis, votre mariage sera parfait.

Comment financer son mariage ?

Vous avez maintenant une meilleure idée de ce que votre mariage va vous coûter. Il existe plusieurs solutions pour le financer : nous vous proposons de faire le point sur ces différentes solutions afin que vous puissiez trouver celle qui convient le mieux à votre situation personnelle.

Financer son mariage avec ses économies personnelles

La première solution est de financer son mariage grâce à ses économies personnelles. Certaines personnes décident de mettre de côté chaque mois pendant plusieurs années en prévision d’un gros projet de vie comme l’achat d’un bien immobilier ou encore l’organisation d’un mariage.

Cette solution est la plus confortable. En effet, financer soi-même son mariage permet de rester indépendant dans ses choix. Lorsque des parents financent une partie du mariage de leurs enfants, il est parfois difficile de refuser leurs demandes (l’invitation de leurs amis à la réception, la participation au choix du traiteur ou de la salle de réception).

Cependant, il n’est pas toujours possible de financer entièrement son mariage soi-même. Heureusement, il existe d’autres solutions.

Faire appel à sa famille pour payer une partie du mariage

Il est tout à fait possible de faire appel à sa famille pour payer une partie du mariage. Si vos proches ont cette possibilité, ils se feront sans doute un plaisir de vous aider. Cette solution vous convient, car elle va vous permettre d’organiser le mariage de vos rêves et vos proches sont ravis de vous aider ? Nous vous conseillons tout de même de fixer certaines règles afin que votre mariage ne vous échappe pas :

  • Vos proches peuvent donner leur avis sur la liste des invités, la décoration ou encore le choix du menu étant donné qu’ils participent financièrement.
  • Cependant, il s’agit de votre mariage : faites comprendre à vos proches que vous aurez le dernier mot. Si vous tenez à embaucher un DJ et que vos parents ont envie d’engager un groupe de musique, expliquez-leur pourquoi ce choix ne correspond pas à l’idée que vous vous faites de votre mariage. En d’autres mots : communiquez, expliquez vos choix et rappelez si besoin qu’il s’agit bien de votre mariage.
  • Si l’argent est un sujet un peu tabou dans votre famille et que vous craignez que cela complique vos relations, il ne s’agit peut-être pas de la solution qui vous correspond le mieux.

Un prêt à la banque pour son mariage : une bonne idée ?

Dernière solution de financement : le prêt à la banque ! Si vos économies personnelles ne vous permettent pas de payer votre mariage dans son intégralité et que vous ne pouvez ou ne souhaitez pas demander la participation financière de vos proches, cette solution peut s’avérer très intéressante.

Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre conseiller bancaire afin de faire le point sur votre situation financière et votre projet de mariage. Il pourra vous proposer un prêt à un taux intéressant vous permettant de vivre une belle journée pour votre mariage, sans vous ruiner.

Et qu’en est-il du voyage de noce ?

Vous voulez partir en voyage de noce après votre mariage ? Vous avez tout à fait raison, vous pourrez ainsi rester dans votre bulle pendant encore quelques semaines… Mais combien coûte une lune de miel ? Et surtout, comment la financer ?

Quel est le coût d’une lune de miel ?

Tout comme pour l’organisation du mariage, il est difficile d’établir le coût moyen de la lune de miel. En effet, d’un couple à un autre, les envies sont très différentes. Le coût de votre voyage de noce va varier en fonction de nombreux critères :

  • La destination du voyage;
  • Les dates de la lune de miel;
  • La durée du séjour.

Ainsi, si vous souhaitez partir 3 semaines à Bali dans des hôtels de luxe, votre voyage de noce vous reviendra plus cher que si vous choisissez de partir 1 semaine en Irlande dans un bed and breakfast.

Organisez une cagnotte pour votre lune de miel

Il est tout à fait possible de financer soi-même son voyage de noce. Ou de demander un prêt à la banque pour réaliser son rêve. Mais il n’est pas rare de réussir à faire financer sa lune de miel par ses proches, invités au mariage.

En effet, plutôt que de mettre une liste de mariage à la disposition de vos invités, vous pouvez tout simplement organiser une cagnotte. Lors de la réception de mariage, vos invités pourront déposer un petit chèque dans une jolie tirelire décorée par vos soins. N’hésitez pas à inscrire un petit mot expliquant à quoi va servir l’argent récolté : un beau voyage de noce à l’autre bout du monde…

Grâce à cette cagnotte, vos invités auront la certitude de vous faire plaisir. En effet, les cadeaux de mariage ont tendance à se ressembler : si vous avez envie d’un beau voyage plutôt que de vous faire offrir de la vaisselle ou des petits appareils électroménagers dont vous n’avez pas besoin, faites le savoir à vos proches.

Comment prévoyez-vous de payer votre mariage et votre voyage de noce ? Comptez-vous sur vos économies personnelles, la participation de vos proches ou un prêt à la banque pour financer le plus beau jour de votre vie ?