Financer son mode de garde


C’est décidé : après votre congé maternité, vous allez reprendre le travail. En effet, bien que vous adorez vous occuper de votre bébé, vous aimeriez à nouveau discuter avec des adultes et passer un peu de temps en dehors de chez vous. Vous vous posez tout de même des questions sur le financement de votre mode de garde. Découvrez les conseils du Crédit Agricole Normandie pour bien vivre le retour au travail.

Choisir un mode de garde adapté à ses finances

Des modes de garde, il en existe pour tous les goûts. Mais certains se révèlent plus onéreux que d’autres. Nous les présentons dans cet article. En général, c’est la crèche qui est la plus économique : en plus, le montant à payer dépend des revenus. Ainsi, plus vos revenus sont faibles, moins vous devrez payer à la crèche.

A l’inverse, une assistante maternelle se révèle souvent un peu plus onéreuse. Cependant, c’est un mode de garde un peu plus flexible et qui peut rassurer les parents anxieux à l’idée de laisser leur enfant à un mode de garde collectif. Heureusement, vous pouvez moduler les horaires de façon à ne pas dépasser votre budget : à vos calculatrices, vous allez peut-être vous rendre compte qu’il est plus intéressant de travailler à 80% pour ne confier votre enfant que 4 jours par semaine à la nounou !

Le complément de libre choix de mode de garde

Quelle que soit la solution envisagée, il existe ce que l’on appelle le complément de libre choix de mode de garde. Son fonctionnement est très simple : les parents qui ont des enfants de moins de 6 ans et qui les font garder en crèche ou par une assistante maternelle agréée ont la possibilité de toucher ce complément. En fonction des revenus, celui-ci peut osciller entre 174,55 euros et 462,40 euros par mois pour un enfant de moins de 3 ans. Pour un enfant de plus de 3 ans, le montant peut varier de 87,28 euros à 230,70 euros par mois.

Un autre petit détail à savoir sur le mode de garde : crèche ou nourrice, une partie de ce que vous allez payer va être déductible des impôts.

Le Crédit Agricole Normandie vous conseille avant tout de choisir un mode de garde qui convient à votre façon de vivre. En effet, au final, la différence se révèle plutôt minime entre crèche et assistante maternelle.