De duo à solo… Quels sont les réflexes bancaires à adopter ?


Je viens de me séparer/divorcer, qu’est-ce que cela va changer pour moi dans le domaine bancaire ?

La séparation est un moment délicat qui implique de profonds changements dans votre vie. Qu’il s’agisse d’une dissolution de PACS, d’un divorce ou d’une fin de concubinage, voici les 6 bons réflexes à adopter afin que vous retrouviez au plus vite votre indépendance bancaire.

  • Dès votre séparation, contactez rapidement votre agence Crédit Agricole Normandie afin de signaler votre changement de situation.

Ce sera l’occasion de faire le point sur vos avoirs, services, virements, prélèvements et crédit(s). Votre conseiller vous guidera aussi sur les démarches à entreprendre, si possible d’un commun accord avec votre conjoint. Vous pouvez également demander à changer de conseiller ou d’agence bancaire et ainsi nouer une nouvelle relation commerciale.

Séparation : les bons réflexes à adopter

  • D’autre part, si vous vous retirez du compte joint, il devient indispensable d’ouvrir un compte individuel afin d’y domicilier vos revenus personnels et vos prélèvements.
  • En duo, vous aviez certainement ouvert un compte joint. Ce compte joint, pratique pour gérer les dépenses communes, n’est plus adapté aux situations en solo. Il faut donc le dénoncer sans attendre. Cette précaution évitera que le co-titulaire ne soit tenté de retirer du compte tout ou partie de l’argent sans vous en avertir.
  • C’est également le moment de restituer vos moyens de paiements : carte(s) bancaire(s) et chéquier(s).
  • Annulez unilatéralement l’ensemble des procurations données à des tiers sur les comptes de dépôt à vue et sur les comptes d’épargne.
  • Enfin, transmettez les instructions nécessaires à votre conseiller bancaire: modifier l’intitulé du (des) compte(s) et l’adresse, l’informer sur la destination des fonds à la clôture du compte joint.

Une fois ces démarches réalisées, vous voilà désormais « indépendant(e) bancaire » !