Prendre une année de césure : mode d’emploi


Vous êtes étudiant et votre école vous donne la possibilité de prendre une année de césure ? Ce dispositif, qui permet d’interrompre ses études pendant un an, est de plus en plus populaire auprès des jeunes. Décryptage dans cet article :

Mode d'emploi d'une année de césure

Pourquoi prendre une année de césure ?

L’idée d’interrompre vos études pendant un an vous tente ? Sachez qu’il ne s’agit pas d’une décision à prendre à la légère. En effet, il ne s’agit pas d’utiliser cette année loin des bancs de l’université pour se reposer et s’amuser, bien au contraire.

Le principe de l’année de césure, c’est de mettre toutes les chances de son côté pour intégrer le marché du travail dans de bonnes conditions.

Vous pourrez par exemple profiter de l’année de césure pour voyager, découvrir de nouvelles cultures et surtout améliorer vos compétences linguistiques, très demandées sur le marché du travail.

Si vous hésitez quant à votre avenir professionnel, l’année de césure peut aussi se révéler être un bon choix. En effet, vous pouvez utiliser cette année pour prendre du recul par rapport à vos études en accumulant des stages en entreprise. L’occasion de découvrir la réalité du secteur d’activité auquel vous vous destinez. En plus, sur votre CV, cette expérience professionnelle sera forcément appréciée des recruteurs.

Vous pouvez aussi en profiter pour passer un semestre à l’étranger dans le cadre d’un échange.

Quelques conseils pour réussir son projet de césure

Si vous comptez vous lancer dans l’aventure d’une année de césure, voici quelques conseils qui vous permettront de tirer le meilleur de ce projet pas comme les autres :

  • Ne vous lancez pas dans ce projet sur un coup de tête. Au contraire, mûrissez-le pendant plusieurs mois. N’hésitez pas non plus à vous faire accompagner par vos professeurs. Leur expérience vous sera d’une grande utilité et ils pourront peut-être vous donner des pistes très intéressantes pour votre avenir.
  • Avant de commencer votre année de césure, définissez vos objectifs. Que vous vouliez confirmer votre choix de carrière, devenir bilingue ou mieux comprendre le monde de l’entreprise. A la fin de l’année, vous pourrez ainsi confronter ce que vous avez appris avec vos objectifs initiaux. C’est aussi un bon moyen de garder le cap pendant l’année et de ne pas se disperser.
  • N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire. En effet, certains projets de césure demandent un investissement. Vous pourrez ainsi vérifier la faisabilité de votre projet.

Alors, êtes-vous prêt pour votre année de césure ?